La robe de Noël

La Robe de Noël est un très bel album à proposer à des maternelles. Mais son contenu n’est pas d’accès facile : lexique dense, nombreux implicites et métaphores, illustrations elliptiques… J’ai donc axé mon exploitation pédagogique sur la compréhension du récit, en suivant, pour le déroulement de mes séances, les phases mises en avant par Goigoux et Brigaudiot : découverte, transposition, transfert, plus quelques tâches décrochées.

Je m'habille et je t'apporte un cadeau

Pendant ce mois de décembre, les comptines de Noël seront incontournables. Ça tombe bien, j’adore ces chansons ! Mes élèves en écouteront quotidiennement, des modernes et des anciennes. Ils en apprendront deux classiques : L’as-tu vu ? et Petit garçon. Mais j’ai aussi voulu apporter une touche personnelle, en mettant en musique et en chant le mini-album cartonné « Je m’habille et je t’apporte un cadeau ». En plus de lire et travailler autour de cet album, les élèves apprendront le texte en le chantant.

Les élèves lisaient régulièrement depuis quelques jours un album de Tana Hoban que j’avais mis à disposition dans ma classe au retour des vacances.Il s’agit d’un petit album cartonné d’une douzaine d’illustrations noires sur fond blanc. Le matin, quelques élèves avaient ramassé des feuilles mortes dans la cour et les avaient rapportées dans la classe (comme à chaque récréation, à vrai dire ! La collection de feuilles mortes s’accroit régulièrement.). L’après-midi, j’ai improvisé une création plastique à la manière d’une des images de l’album Noir sur blanc : une feuille noire sur fond blanc.

Pour accompagner la lecture et l’exploitation de l’album La bonne farce, je fais apprendre la comptine « Une souris verte ». Et si vous vous demandez ce que la souris verte a à voir avec notre histoire de souris grise, je vous laisse le soin d’aller lire l’album ! Pour les documents en lien avec cette comptine : les paroles de la chanson et une production plastique autour de la souris verte.