kalachakra_mandala

Les remplaçants, c’est bien connu, sont des adeptes du mandala, activité occupationnelle par excellence. Du moins est-ce la réputation qu’on leur prête. Du coup, j’ai décidé de ne jamais proposer de mandala lors de mes remplacements, et je m’y suis tenue jusqu’à aujourd’hui. Mais c’était sans compter sur une titulaire qui inscrit l’activité au programme de son cahier-journal le jour où je la remplace…

Les élèves lisaient régulièrement depuis quelques jours un album de Tana Hoban que j’avais mis à disposition dans ma classe au retour des vacances.Il s’agit d’un petit album cartonné d’une douzaine d’illustrations noires sur fond blanc. Le matin, quelques élèves avaient ramassé des feuilles mortes dans la cour et les avaient rapportées dans la classe (comme à chaque récréation, à vrai dire ! La collection de feuilles mortes s’accroit régulièrement.). L’après-midi, j’ai improvisé une création plastique à la manière d’une des images de l’album Noir sur blanc : une feuille noire sur fond blanc.

La classe où j’effectue un remplacement doit chanter le chant « Un coquillage blanc », de Pierre Chêne. Pour agrémenter la mise en scène de cette chanson, j’ai fait créer aux élèves une coquille Saint-Jacques en origami. J’aurais préféré leur faire créer un vrai coquillage, mais sa réalisation est vraiment trop complexe pour des enfants. Je me suis donc rabattue sur la coquille Saint-Jacques, version courte. J’ai créé un tutoriel papier à distribuer aux élèves, et une vidéo explicative des étapes du pliage.

PoZ à la manière de Vasarely

J’ai adapté ma séance d’arts visuels sur les animaux préhistoriques de la grotte de Lascaux, en code-barres, à la manière de Vasarely. Celle-ci avait été créée pour une classe de CE2, en lien avec leur programme d’histoire (étude de l’art préhistorique). En utilisant d’autres formes, la séance est adaptable en dehors de tout lien avec l’histoire. En variant quelques paramètres, on peut d’ailleurs la proposer en cycle 2 comme en cycle 3.

Le tangram est une activité classique à proposer en situation de remplacement. En général, les élèves connaissent le principe. Il n’y a qu’à leur proposer quelques modèles, et c’est parti pour un long moment de recherche ! J’ai créé une fiche utilisable à tous les niveaux de l’élémentaire : trois silhouettes de personnages, avec trois gabarits de tangrams à découper. Une fois reconstituées, les silhouettes sont collées sur une feuille de couleur pour les mettre en valeur.

J’ai prévu de distribuer quelques petits oeufs en chocolat vendredi, avant le départ en vacances. Pour que les oeufs ne fondent pas dans les mains des élèves, je leur proposerai de créer un petit panier en origami.