Cet extrait de l’Épopée de Gilgamesh est proposé aux élèves suite à l’étude d’une tablette mésopotamienne en argile, en histoire de l’art : la tablette est étudiée en tant qu’œuvre d’art du langage. Vous en trouverez la fiche d’identité dans cet article : Les oeuvres d’art du langage.

En poésie, en histoire de l’art et en littérature, les élèves entreprennent des odyssées annuelles pour l’apprentissage de poèmes, la découverte d’œuvres d’art et la lecture de romans. En octobre, je mets en place des séances de littérature pour découvrir l’œuvre d’Homère, pour que les élèves apprennent l’origine du terme “odyssée” et sa signification.

Cette séquence poursuit quatre objectifs pédagogiques : l’analyse de la structure d’un début de conte, l’analyse de la structure d’une fin de conte, le repérage de l’emploi des temps dans un conte (imparfait et passé simple), des productions d’écrit (rédaction de débuts et de fins de conte). Elle s’appuie sur la lecture d’un corpus de contes des frères Grimm.

Étude du conte traditionnel La Petite fille aux allumettes, avec une fiche d’activité partagée en deux parties :
– un questionnaire sur compréhension de l’histoire (questions, remise en ordre des étapes, vrai/faux, illustrations, avis personnel) ;
– des exercices de vocabulaire (synonymes, mots de la même famille, mots croisés).