5 commentaires

  1. Attention !!!! Le poème “cher frère blanc” n’est pas un écrit anonyme !!!! Il est de Léopold Senghor

    1. Author

      “Bonjour, un grand merci pour la mise à disposition de ce corpus de poèmes sur la différence et la liberté, cela va m’être bien utile pour mes élèves. Et sinon, une petite précision au passage : le poème “Cher frère blanc” est de Léopold Sedar Senghar.”

      Voilà comment aurait pu se présenter un commentaire courtois posté sur un blog d’enseignant partageur. Le vôtre est nettement moins courtois, Elisabeth. Surtout que trop de points d’exclamation tue le point d’exclamation ! J’aurais pu ne pas répondre, s’il ne s’était agi de ce poème magnifique.

      Je fais donc fi de ce manque de politesse pour vous indiquer que la paternité de ce sublime texte n’est pas assurée. Certes la majorité des citations sur internet l’attribue à Senghor, mais la majorité n’a jamais fait foi de l’exacte vérité. Et en l’occurence, il n’est pas certain que ce soit Senghor qui soit l’auteur du poème. D’autres l’attribuent à Aimé Césaire, d’autres persistent à l’indiquer avec un auteur inconnu.

      Je ne suis pas une spécialiste de la littérature, mes sources se limitent à des recherchent sur internet. Dans le doute, j’ai opté pour l’auteur inconnu, même si je raconte à mes élèves cette histoire de paternité incertaine.

  2. Bonjour,
    Merci pour toutes ces ressources. Il me vient une question en tombant sur cette version écourtée du poème Liberté, de Paul Eluard, que j’hésitais justement à proposer à des élèves de CP pour sa longueur. Comment le présentiez-vous à vos élèves, avez-vous distribué en annexe la version entière, l’avez-vous lue ensemble ? Je suis pleine de doutes, et c’est pourtant le poème qui se trouve être le plus de circonstance à cet instant précis. J’aimerais ne pas les en priver, mais je n’arrive pas à me prononcer sur l’intérêt ou non de leur soumettre une version écourtée. Votre avis sur cette question m’aidera donc peut-être à y voir plus clair. Merci d’avance.

  3. Author

    Je leur montrais une vidéo d’une lecture intégrale du poème, mais beaucoup de strophes sont vraiment difficiles à appréhender pour eux. Je pense qu’entre ne pas leur faire découvrir et apprendre le poème et le faire de façon écourtée, la seconde option est préférable. Mieux vaut un peu que pas du tout. Dans leur parcours scolaire, ils rencontreront à nouveau ce poème, avec d’autres strophes. Mais pourquoi les priver de sa découverte en CM, même de façon écourtée, alors que les quelques strophes que j’ai choisies sont si belles ?
    On peut faire l’analogie avec des oeuvres de littérature classique, dont on fait étudier des extraits si elles sont trop difficiles. De même je lis à mes élèves des extraits de Lamartine, mais seulement des extraits car ses poèmes sont très longs !

  4. Merci pour ces poèmes mis en page! Les élèves sont contents de pouvoir choisir!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.