Il y a deux ans, ma collègue Maya m'avait confié une séquence à publier : la réalisation d'un livre de traces en TPS-PS, à partir du poème "Que fait ma main ?". C'est devenu un des articles les plus consultés de ma rubrique maternelle, signe de son succès dans les classes de petits. Je n'avais pour ma part jamais eu l'occasion de mettre en pratique cette séquence. C'est aujourd'hui chose faite, car j'ai débuté il y a 3 semaines un remplacement dans une classe unique de maternelle.

Début octobre, j'ai proposé l'apprentissage du poème à tous les élèves. Il a plu autant aux petits qu'aux grands. J'ai cependant réservé la création du livre de traces aux TPS-PS, ayant d'autres projets pour les deux autres niveaux. Je vous présente dans cet article les différentes séances qui se sont étalées sur trois semaines.

Le poème

Poème Que fait ma main ?

Expérimenter la trace et le geste dans du sable

Avant de réaliser les traces de la main en peinture, les élèves les ont expérimentées dans du sable. Au cours des deux séances de manipulation, ils ont appliqué les gestes du poème dans le sable, verbalisé les actions correspondantes, décrit les traces laissées par les gestes. Les photos prises ont permis de garder la mémoire de ces manipulations et de créer un jeu d'association d'images.

Pour les moyens et les grands qui n'ont pas eu les séances de manipulation dans le sable, j'ai organisé en regroupement des petites séances de présentation par les petits de leur travail.

Mémoriser le poème en manipulant des images

Les élèves se sont appropriés le poème (récitation et gestes) en associant les images dessinées et les images de traces dans le sable.

Les images à plastifier

Que fait ma main ? - Images à trier

Fabriquer les traces en peinture

Trois séances ont été nécessaires pour la peinture :

  • séance 1 : peindre en engageant toute la main, pour taper et caresser (l'ATSEM recouvrait la main de peinture avec le rouleau)

  • séance 2 : peindre en engageant deux doigts (pincer) puis tous les doigts (chatouiller)

  • séance 3 : peindre en engageant tous les doigts (griffer), après avoir badigeonné la feuille au rouleau.

Finalisation du livre de traces

C'est bien sûr moi qui ai fait le montage des pages du livre, avec une relieuse à anneaux. J'ai également collé les titres des pages et les volets plastifiés. Il restait la dernière étape : associer les images du poème aux pages du livre. Ce sont les élèves qui se sont chargés de ce travail, lors de la dernière séance.

Avant de passer à l'association des images aux pages, les élèves ont reproduit sur chaque page de peinture le geste effectué avec la main. Puis ils ont recherché la bonne image, qu'ils ont collée en-dessous du volet plastifié.

Cerise sur le gâteau, pour illustrer le dernier geste (la main qui chuchote à l'oreille), je les ai pris en photo individuellement. De même pour le geste de la page de couverture "Que fait ma main ?"

Et voici le livre terminé !

Ce fut vraiment une très belle séquence menée avec les petits. Je n'ai rien imaginé, j'ai simplement suivi la séquence de Maya. À la rentrée, je me lance dans un autre livre de traces, avec des objets cette fois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.